Rechercher
  • wcpropre

En Côte d’Ivoire, plus de 5 millions de personnes n’ont pas accès à des toilettes.

Après plus de 15 ans sans toilettes, le groupe scolaire TSF de Marcory peut enfin pousser un ouf de soulagement grâce à la magnanimité d’un fils de la commune nommé Yannick Bery, président du mouvement « En avant Marcory ».

En effet, ce jeune cadre de l’administration ivoirienne vient de réaliser de nouvelles latrines ultra modernes pour le compte du Groupe scolaire TSF de Marcory à la grande satisfaction des bénéficiaires. La cérémonie d’inauguration de cette infrastructure d’assainissement a eu lieu le mardi 25 février 2020 au sein de l’établissement.


A lire aussi : Côte d’Ivoire : A peine débutée, l’année scolaire déjà menacée ?

C’est un bâtiment flambant neuf qui comporte deux blocs et 18 box avec une robinetterie moderne, a appris Afriksoir. Un geste de grande portée sociale que n’ont pas manqué de saluer les responsables de l’établissement, le corps enseignant ainsi que les élèves.

LE GROUPE SCOLAIRE TSF DE MARCORY DOTÉ DE NOUVELLES LATRINES : UN GRAND SOULAGEMENT POUR LES ÉLÈVES

« Au nom de mes camarades élèves, j’exprime ici une grande joie, un grand soulagement. En effet voici plus d’une décennie que des générations d’élèves du groupe scolaire TSF de Marcory font leurs besoins sur ce terrain que vous voyez surnommé « caca sport ». On marchait dans les déchets pour en faire aussi. On pratiquait l’EPS dans cet environnement. Les classes les plus proches étaient parfumées de ces odeurs. Les cas d’infections et de maux de ventre étaient fréquents », a décrit Fatoumata, élève en classe de CM2 au nom de ses amis.



Quant au Président du COGES, Gnagne Emmanuel, après des remerciements au donateur, il a invité les parents et le corps enseignant à mettre tout en œuvre pour disposer d’une équipe de nettoyage afin de tenir ces toilettes propres. Pour rappel, c’est le 31 janvier 2020, que le président du mouvement « En avant pour Marcory » a été alerté via les réseaux sociaux du cri de cœur des enseignants et élèves de ce groupe scolaire en ces termes : « M. Yannick Bery venez à notre secours, nos enfants souffrent ».

YANNICK BERY UN HOMME AU GRAND COEUR

« C’est grâce à cette publication sur les réseaux sociaux que j’ai pris connaissance de l’état catastrophique des toilettes du Groupe Scolaire Public Marcory TSF », a-t-il expliqué. Après avoir en effet effectué une visite sur le terrain pour constater l’ampleur des problèmes, Yannick Bery a aussitôt mis à contribution un entrepreneur pour livrer le bâtiment de sanitaires en moins de trois semaines.



Avec un effectif de 1600 élèves, le Groupe Scolaire Public Marcory TSF qui regroupe six écoles fonctionnait depuis plus d’une quinzaine d’années sans toilettes. Une situation dégradante qui obligeait les élèves et le personnel enseignant et administratif à pratiquer la défécation en plein air. L’arrière-cour de l’école faisait office de toilettes à l’air libre.

Les mauvaises odeurs parvenaient souvent en classe avec des répercussions sur la santé de l’ensemble des enseignants et des élèves. Certains élèves, moins endurants déféquaient sur eux. D’autres étaient obligés de partir à la maison pour se soulager », apprend-on.

Notons qu’en Côte d’Ivoire, plus de 5 millions de personnes n’ont pas accès à des toilettes. Et enfin chaque année, environ 13 500 Ivoiriens meurent de diarrhée. Ces décès sont presque à 90 % directement attribués à l’impureté de l’eau due au manque d’assainissement et d’hygiène.







17 vues0 commentaire